TACBI condamne la participation de l’ancien premier ministre Youssef Chahed à un sommet de normalisation à Dubaï

Chahed-Shalom

La Campagne Tunisienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (TACBI) condamne avec la plus grande fermeté la participation de l’ancien premier ministre tunisien Youssef Chahed au « Sommet mondial WION: Jeu de pouvoir dans un monde post-pandémique » (WION Global Summit: Power play in a post-pandemic world) qui aura lieu à Dubaï le 24 mars 2021.

La Campagne Tunisienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (TACBI) condamne avec la plus grande fermeté la participation de l’ancien premier ministre tunisien Youssef Chahed au « Sommet mondial WION: Jeu de pouvoir dans un monde post-pandémique » (WION Global Summit: Power play in a post-pandemic world) qui aura lieu à Dubaï le 24 mars 2021.
 
Participeront à ce sommet Silvan Shalom, ancien vice-premier ministre et ancien ministre de l’Intérieur d’Israël, Fleur Hassan-Nahoum, maire adjointe de Jérusalem, John Bolton, ancien conseiller américain à la sécurité nationale et Jason D. Greenblatt, ancien envoyé de la Maison Blanche au Moyen-Orient et architecte en chef du plan de normalisation récent entre Israël et 4 pays arabes.
 
L’ordre du jour du sommet selon son site web est le suivant

– Un changement sismique dans la politique du Golfe
– 4 pays « officialisent » leurs relations avec Israël au cours des 5 derniers mois

– «Formaliser» vs «Normaliser»: sous la table, des accords existaient ces dernières années ; cette table a été supprimée avec les accords d’Abraham.
– Une victoire politique pour Netanyahu.

– Il peut manger le gâteau et le prendre aussi. Pas de mot sur «arrêter» l’annexion de la Cisjordanie.
– Une trahison pour la Palestine?
– Une victoire des affaires étrangères pour Trump.
– L’ennemi commun – l’Iran.
– Quel est l’avenir de l’Asie occidentale? Nouvelle commande pétrolière, l’administration Biden, la parole de Biden sur son retour à la table de discussion avec l’Iran.

 
TACBI exprime sa révulsion à la vue du spectacle répugnant de la participation de l’ancien premier ministre tunisien Youssef Chahed à cette célébration de la « victoire » de Netanyahu et Trump dans leur guerre visant à briser la solidarité arabe avec la Palestine, aidés par la traîtrise de quelques dirigeants arabes. Le sommet vise à « glorifier » la normalisation avec l’ennemi sioniste et à convaincre de nouveaux dirigeants arabes à trahir la Palestine et donc aussi leur propres peuples.
 
La participation de Youssef Chahed à ce sommet à côté de Silvan Shalom rappelle les heures les plus sombres de la normalisation de Ben Ali avec l’ennemi sioniste. Le 15 novembre 2005, Silvan Shalom, ministre israélien des Affaires étrangères de l’époque, arrivait en Tunisie pour représenter son pays au Sommet mondial sur la Société de l’Information (SMSI). Il remplaçait le criminel premier ministre israélien Ariel Sharon que Ben Ali avait officiellement invité au sommet. M. Shalom était venu à bord d’un avion spécial effectuant la première liaison directe, dans l’histoire, entre Israël et la Tunisie. D’après la dépêche de l’AFP relayée par L’Orient-Le Jour : « L’avion de M. Shalom a atterri mardi à l’aéroport international de l’île de Djerba, transportant une délégation de 150 personnes, a indiqué à l’AFP René Trabelsi, fils du chef de la communauté juive à Djerba. Accompagné de membres de sa famille originaire de la ville méridionale de Gabès, M. Shalom devait se recueillir à la synagogue de la Ghriba, à Djerba, plus ancien lieu de culte juif en Afrique. M. Trablesi, qui remplace son père, Perez Trabelsi, souffrant, a exprimé ‘le bonheur’ des juifs de Tunisie d’accueillir la délégation israélienne. La délégation devait ensuite participer à une réception en présence de membres de la communauté juive, avant de gagner la capitale. M. Shalom devrait aussi effectuer une visite privée à Gabès, sa ville natale ».
 
La Campagne Tunisienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (TACBI)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire